Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Affinez votre recherche

Création du Parc national des Calanques

24/04/2012 - Stratégie, planification

Le Premier ministre, François Fillon, Ministre en charge de l’Ecologie, a signé le 18 avril le décret de création du Parc national des Calanques. Il s’agit du 10ème parc national français et du 1er parc périurbain d’Europe. Paysage emblématique de la Provence méditerranéenne, le site des Calanques est connu dans le monde entier pour sa valeur paysagère, sa biodiversité et son patrimoine culturel.

Un patrimoine paysager, naturel et culturel unique

Célébré par les plus grands artistes - de Cézanne à Frédéric Mistral - pour ses paysages grandioses, le site des Calanques est également un formidable réservoir de biodiversité terrestre et marine. On y dénombre ainsi près de 140 espèces protégées dont l’un des derniers couples d’aigle de Bonelli présents en France. Le milieu marin est également très riche avec 60 espèces patrimoniales recensées (mérou, plusieurs espèces de dauphins et de tortues marines...). Il compte enfin de nombreuses espèces végétales endémiques comme l’Ophrys de Marseille, la Sabline de Provence ou l’Astragale de Marseille.
Le parc national des Calanques est aussi le témoin d’une histoire méditerranéenne millénaire avec près de 90 sites archéologiques mis à jour.

 

Un parc national pour protéger et valoriser des patrimoines fragiles entre la terre et la mer.

Parc national des Calanques : chiffres clés

10ème parc national français (le 7ème en métropole, le 3ème marin et le 1er périurbain)

Une surface essentiellement maritime : 158 100 ha dont 141 500 ha en mer (89,5%)
Cœur terrestre : 8 300 ha
Cœur marin : 43 500 ha
Aire Optimale d’Adhésion (AOA) : 8 300 ha
Aire Maritime Adjacente (AMA) : 98 000 ha

Au total, 7 communes* sont concernées par le Parc national dont 3 pour le seul
cœur : Marseille, Cassis et La Ciotat.
* Marseille, Cassis, La Ciotat, Carnoux-en-Provence, La Penne-sur-Huveaune, Ceyreste, Roquefort-la-Bédoule

Ce Parc, fruit d’un long travail de concertation avec tous les acteurs concernés, a pour vocation de concilier au mieux les activités professionnelles et de loisirs (pêche, chasse, tourisme) avec la protection des espaces naturels. Lutte contre les incendies, réduction de la pollution, meilleure organisation de la fréquentation du public... autant d’objectifs au cœur des missions du Parc national qui garantira un cadre structuré de gestion et de protection de ce site unique, au croisement de la terre et de la mer.

Le Parc national des Calanques est avant tout un parc maritime, puisque 90% de sa surface est en mer. Il s’inscrit dans le cadre des objectifs de la stratégie nationale pour la création et la gestion des aires marines protégées, adoptée aujourd’hui par le Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, également chargé de la mer.

Cette stratégie définit :

  • une nouvelle gouvernance des océans, reposant sur la mobilisation des acteurs autour d’orientations partagées ;
  • une méthode pour la création et la gestion des aires marines protégées ;
  • des priorités par façade ou bassin maritimes.

 

Fruit de deux ans de concertation dans le cadre du Grenelle de la mer, sous la direction de Jérôme BIGNON, président des aires marines protégées, la nouvelle stratégie doit permettre d’atteindre l’objectif fixé par le Gouvernement de placer 20% des eaux françaises sous protection à l’horizon 2020. Grâce à la création de quatre nouveaux parcs marins depuis 2010, 11% des espaces maritimes sont d’ores et déjà protégés.
Trois nouveaux parcs naturels marins, Estuaires picards et mer d’Opale, Estuaire de la Gironde et des Pertuis, Bassin d’Arcachon devraient voir le jour d'ici à la fin de cette année. En outre, la mise à l’étude du parc naturel marin de Martinique vient d’être engagée par un arrêté publié le 18 avril.

Mots-clés associés : Stratégie sur le milieu marin Réseau d'AMP

Retour aux actualités