Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Affinez votre recherche

De la canne à pêche à internet...

24/05/2012 - Gestion

A l'issue des concertations lancées par le Parc national de Port-Cros en 2009, pour la mise en œuvre de Natura 2000 en mer sur l'île de Porquerolles, un dispositif original a été mis en place pour l'encadrement de la pêche récréative autour de cette île.

Ce dispositif réserve l'accès aux sites de pêche aux pratiquants pouvant justifier d'un droit d'antériorité. Le droit d'accès impose par ailleurs l'enregistrement annuel préalable de chaque pêcheur auprès du parc national et la transmission de ses données de capture, consignées dans un carnet de pêche.

Si au terme de 3 ans d'expérimentation, le recueil des données de pêche s'est révélé intéressant pour dresser un panorama global de l'effort de pêche et pour conforter la démarche de gestion partenariale de la ressource, l'utilisation des carnets de pêche était jugée lourde et peu pratique.

 

Pour simplifier la procédure de transmission des données, il a été prévu de substituer au carnet de pêche sous format papier, un système de recueil des données en ligne. Ce nouvel outil réalisé dans le cadre du programme MedPAN Nord, coordonné par le WWF-France, ouvre l'accès au système par l'enregistrement d'un nom de connexion et un mot de passe (celui-ci peut être le numéro d’immatriculation du bateau). L'accès peut être immédiat en utilisant un smartphone, ou différé, à partir d'une connexion internet sur ordinateur personnel.

 

Les données peuvent alors être saisies par l'utilisateur sur un menu déroulant comportant date de la pêche, durée, type de pêche, type d’engins, nombre d’engins utilisé, zone de pêche, espèces quantités etc... :

Chaque utilisateur peut tirer le bilan annuel de sa propre activité : biomasse totale par sortie, poids moyen, minimum et maximum par espèces (nuage de points avec écart-type) et obtenir une vision d'ensemble de l'activité : poids moyen, minimum et maximum par espèce pour l’ensemble des prises, biomasse totale par mois (histogramme) et nombre de sortie par mois (courbe).

L'outil comporte aussi une base de données exploitable par le Parc national permettant notamment le transfert de ces données vers des logiciels appropriés à une analyse plus fine.

 

Ce système simple ouvre la possibilité de tenir les pêcheurs informés individuellement de leur propre activité tout en leur offrant une visibilité de l'activité dans son ensemble. Cet accès à l'information partagée devrait faciliter dans l'avenir toutes prises de décisions négociées, sur les conditions d'exercice de la pêche dans le respect des intérêts des usagers et de ceux de l'environnement marin que le parc national à la mission de sauvegarder.

 

Auteur : Nicolas Gérardin

Mots-clés associés : Pêche de loisir Pêche outils pédagogiques

Retour aux actualités